Lundi de 14h30 à 17h30 – 7 octobre, 4 novembre, 25 novembre et 9 décembre 2019.

Il n’est pas nécessaire d’être mélomane, d’avoir une écoute musicale aguerrie ou d’être un connaisseur des auteurs pour découvrir ce cours. Seulement une oreille ouverte.

Approche générale : Cette séance montrera comment l’idée qui est à la base de ce que typiquement on nomme musique classique influence nos comportements musicaux d’aujourd’hui, ou au moins quelques-uns d’entre eux, même quand on écoute une œuvre de musique non-classique. La musique classique et l’idée d’écoute qu’elle porte avec soi, et qui s’est cristallisée dans la notion de musique absolue, n’est pas seulement une tradition ou un canon. Elle exprime en fait, et avant tout, l’exigence d’une expérience, sinon privilégiée, au moins totalisante, qui est implicitement à l’œuvre quand cette idée agit sur nous de façon plus ou moins évidente.

Œuvres étudiées pendant la première séance :

  • Schumann – Des Abends (Fantasiestücke op. 12 n. 1) – Vladimir Ashkenazy
  • Haydn: String Quartet top. 9 n. 6 – 3ème mouvement: Adagio – The Angeles String Quartet

Marcello Ruta est musicien, enseignant de philosophie à l’Université de Berne et à l’Université de Fribourg (Suisse).

Tarifs :

  • Séance à la carte : 10€ la séance
  • Ensemble des cours : 60€ + 30€ d’adhésion
  • Tarif réduit (50%) pour les étudiants des établissements non-partenaires, demandeurs d’emploi et personnes handicapées.