Mercredi 27 septembre 2017 à 19h

Parole féminine. Parole masculine / Jésus, le juif qui aimait les femmes – Armand ABECASSIS et Anne SOUPA

Armand Abécassis – Le premier chapitre de la Genèse raconte le création du masculin et du féminin ; le second chapitre raconte celle de l’homme et de la Femme. Ces textes sont évidemment symboliques mais c’est ce qui leur donne toute  leur valeur et tout leur sens. Ils s’offrent à l’interprétation qui parle plus de l’interprète que des textes  et qui révèle les conceptions qu’il a du féminin et de la place de la femme dans sa vision du monde et  de la société. Nous aurons aussi à préciser les processus du midrash, interprétation rabbinique des textes bibliques.

Anne Soupa – Jésus a manifesté une extrême sympathie envers toutes les femmes qu’il a rencontrées. Jamais il n’a invoqué les règles de pureté, jamais il ne les a assignées à un rôle précis et limitatif, jamais il ne les a considérées autrement que comme des êtres humains à part entière. Anne Soupa évoquera les grandes figures féminines des évangiles et se demandera si, compte tenu de l’évolution ultérieure du christianisme, fortement masculin, il ne faut pas mettre ce trait de Jésus au bénéfice de sa judéité.

a.abecassis
Armand Abécassis est professeur émérite de philosophie de l’Université de Bordeaux,
directeur du Centre des Etudes juives, spécialiste de pensée juive et président de l’Institut Rachi.

 

 

Anne Soupa est  est une journaliste spécialisée dans la vulgarisation biblique. Elle est cofondatrice du Comité de la jupe et de la Conférence catholique des baptisé-e-s francophones

 

 

*Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *