« S’il n’y avait pas cet enfant et cet adolescent en moi j’aurais été vieux, aigri, j’aurais été un homme qui ne voit que les couleurs sombres. L’enfant qui est en moi se lève le matin et le monde est plein de sons et de lumière et de couleurs. Ce n’est pas un optimisme vide ou creux, c’est justement cet aspect premier des choses. Cet aspect premier de l’enfant, c’est quelque chose… c’est cette nouveauté qui se renouvelle sans cesse. » Aharon Appelfeld, entretien La grande table, émission du 17 juin 2011.

Toute l’équipe de l’Institut Universitaire Rachi est heureuse de vous présenter ses meilleurs vœux pour l’année 2018. Joie, découverte et partage, ce que nous vous souhaitons à tous.

Bonne et heureuse année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *